Reconnaitre un bon foin

By Audrey - 27.2.17

Quand on est responsable de l'alimentation de son cheval ou de son poney, la qualité du foin est une question centrale. En cette fin d'hiver je vous livre mes conseils pour savoir reconnaître un bon foin.

En effet, le foin représente la source alimentaire principale du cheval au cours de la saison froide. Privé d'herbe, ou se contentant d'une herbe très pauvre en nutriments, le foin est une bonne solution. Dans la nature, les chevaux sauvages se déplacent plus durant l'hiver afin trouver plus d'herbe et de couvrir leurs besoins.
S'il est composé d'herbe sèche, cette herbe a été coupée et séchée au printemps, au moment où elle est la plus riche et la plus nutritive. Cette herbe sèche contient donc encore tout ce dont le cheval a besoin.

La première chose à savoir quand on achète du foin c'est que plus on l'achète en gros, moins il est cher au kilo (comme pour les achats classiques, en général). Cependant il faut avoir la capacité de le stocker à l’abri de l'humidité.
Il est aussi essentiel de savoir distinguer une botte de foin d'une botte de paille puisque certains agriculteurs peu scrupuleux pourront essayer de vous refourguer de la paille au prix du foin ! La paille est constituée des tiges de blé (généralement), elle a une couleur jaune et les tiges sont formées de cylindres creux. Le foin, lui, est composé d'herbe.



Un foin de bonne qualité doit avoir une bonne odeur, une couleur qui tire sur le vert (et pas sur le jaune ou le noir) et surtout il doit être complètement sec, sans aucune trace de moisissure mais également sans poussière excessive.

Ici on voit bien que le foin a une couleur un peu verte, même si certains brins sont moins colorés

Il est possible de trouver diverses espèces végétales dans le foin, et on y trouve même des fleurs. Il n'est en revanche pas normal d'y trouver des ronces ou des branches d'arbre (ça peut arriver sur une botte mais pas à chaque fois).

Il sera aussi important de dialoguer avec votre fournisseur pour vous assurer que le foin acheté n'a pas été fauché trop récemment. En effet, l'herbe fraîchement coupée peut fermenter durant quelques temps (en fonction du taux d'humidité au moment de la mise en botte notamment) et distribuer un foin dans cette période peut augmenter le risque de colique. Il est recommandé de respecter un délais de 6 semaines entre la mise en botte et la distribution.

Un foin fauché en plein épiaison présentera beaucoup de fleurs bien formées et de grande taille




Pour finir je voulais faire un point concernant le coût du foin. Il est important de souligner que selon la zone géographique où vous vous trouvez, le conditionnement, l'année (certaines années il y a une plus grosse production que d'autres) et selon qu'il faille vous livrer ou non, le prix est très variable.
Le mieux pour acheter au bon prix est de vous renseigner auprès des agriculteurs présents autour de chez vous. Rappelez-vous aussi qu'un foin peu cher mais de mauvaise qualité fera beaucoup de déchet (et oui, les chevaux trient !).

  • Share:

You Might Also Like

0 commentaires