Apprendre à réagir face à une urgence avec Classequine

By Audrey - 31.3.17

Si vous me connaissez un peu et/ou si vous avez vu ma vidéo rétrospective de 2016, vous devez savoir que je n’ai pas beaucoup de matériel pour mes chevaux (je ne suis pas du genre à avoir 15 tapis et pourtant j’ai 5 chevaux !) et je dépense assez peu. La raison est simple : je préfère mettre de côté pour que mes loulous aient un suivi régulier en termes de santé mais aussi parce que je préfère acheter des livres. Dans ma vidéo rétrospective je disais que les rencontres peuvent changer beaucoup de choses et que je voulais mettre l’accent là-dessus pour cette année. J’ai donc commencé 2017 avec une formation Classequine.

Avant d’aller plus loin il me semble important de faire un point sur ce qu’est Classequine ! C’est une entreprise qui propose des formations aux particuliers sur des thématiques variées mais toujours en lien avec la santé du cheval. Toutes les formations sont dispensées par des vétérinaires et elles ont lieux dans des centres équestres ou écuries partenaires. Actuellement il y a une cinquantaine de lieux de formation répartis sur le territoire Français. Classequine a été créé par Pauline Cantet (vétérinaire équin) et Bruno Faour (ingénieur commercial) il y a environ un an et la première formation a été dispensée en septembre 2016.
Classequine est née d’un constat simple : beaucoup de propriétaires d’équidés ne savent pas toujours comment gérer l’aspect santé de leur cheval. En tant que cavalier on nous apprend à MONTER à cheval, pas forcément à les soigner et ça peut poser problème. L’objectif des formations est donc de pallier à ces lacunes en donnant aux participants des conseils et leur permettre d’être plus serein au quotidien.

J’ai personnellement suivie la formation « Gestion des urgences : reconnaître et réagir » qui comporte une partie théorique et une partie pratique. Durant la théorie Pauline nous a exposé les motifs d’appels les plus fréquents (colique, blessure avec plaie, hyperthermie, fourbure, etc.). Elle nous a expliqué comment réagir et quelles informations donner au vétérinaire pour qu’il puisse évaluer correctement l’urgence de la situation. 



Pendant la pratique nous avons vu comment faire une injection en intramusculaire puisqu’il arrive qu’en cas de problème de santé le cheval ait besoin d’un traitement sur plusieurs jours et le vétérinaire ne peut pas se déplacer pour ça. Les bandages sur des plaies représentent aussi une part importante du travail des vétérinaires, nous avons donc appris à faire un bon bandage avec le matériel adapté.


Matériel utilisé lors de la formation pour réaliser les bandages
J'ai eu un gentil cheval très coopératif pour m'exercer et merci à ma binôme !
Bandage réalisé sur l'antérieur par la propriétaire de mon cheval-cobaye
Explications complémentaires pour le bandage du jarret

Pour en savoir plus et voir quelques images je vous renvoie à la vidéo ci-dessous :



En découvrant Classequine j’ai été immédiatement séduite par le concept et j’espère que les formations vont se développer et attirer les cavaliers. Je recommande la formation que j’ai faite à tous les propriétaires mais aussi aux cavaliers de club curieux qui veulent en savoir plus sur le cheval.
L'ensemble des formations et la liste des lieux partenaires est disponible sur le site web (en cliquant juste ici). A savoir que le coût d'une formation est de 85€ pour 3h (pour nous ça a un peu débordé et on a fait plus que les 3h prévues).


   ➠ Les plus :
Permettre aux propriétaires de s'informer sur la santé équine
Disponibilité de la vétérinaire
Clarté de la présentation et des explications
Contenu de la formation donné sur clé USB pour chaque participant
Manipulation sur des chevaux
Ambiance agréable

   ➠ Les moins :
Je cherche encore !

  • Share:

You Might Also Like

2 commentaires

  1. C'est super de faire partager ce genre de choses ! Certaines personnes ne savent pas réagir si leur cheval attrape une colique ou boite d'un antérieur. Je ne connaissais pas Classequine, et j'ai été contente qu'une formation se déroule près de Nantes ! J'aime toujours autant ce que tu fais avec tes chevaux 😊

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complètement, c'est ce que m'a expliqué Pauline quand j'en ai parlé avec elle. Elle me disait que c'était très fréquent d'avoir des propriétaires paniqués pour un petit bobo.
      Si tu as l'occasion et que ça t'intéresse, je te conseille vraiment de participer :p

      Supprimer